Romain Desbois 3 novembre 2012 07:01

Alors tiens les morts dûs à la privatisation des chemins de fer anglais, on les mets où ? Dans les pertes et profits ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe