walden walden 15 novembre 2012 12:52

comment fait-on alors avec l’accumulation-concentration de capital, comment fait-on avec la nécessaire (je veux dire systémiquement nécessaire) dévaluation des salaires, de l’investissement, avec la baisse du taux de profit ? ces baisses sont d’autant plus inéluctables que la concurrence est libre et non faussée, dans la mesure où vous voulez supprimer toute régulation et étudier le comportement humain (lesquels n’auraient pas survécu sans gratuité, sans aide aux plus jeunes, aux plus faibles pendant tout le paléolithique) ?
la concentration du capital crée des bulles spéculatives (d’autant plus énormes qu’elles ne sont pas sujettes à régulation), là aussi, faut-il ne rien faire ?
que gardez-vous exactement ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe