tf1Goupie 15 novembre 2012 20:03

Le CNR a surtout bénéficié de conditions conjoncturelles extremement favorables :
- tout est à reconstruire,
-structure démographique extremement dynamique : beaucoup de jeunes, très peu de « vieux » à charge,
- periode d’evolutions technologiques et industrielles importantes,
- énergie peu chère.

Le CNR a surfé sur cette vague, faux arrêter de tout lui attribuer.
C’est facile de tripler le pouvoir d’achat quand celui-ci est proche de zero.

En ce moment la Chine vit ses 30 glorieuses, vous croyez que c’est grâce au CNR ?

Faites un petit effort d’analyse historique ... si vous en avez vraiment la motivation.

Facile de payer les retraites quand il n’y a pratiquement personne dépassant les 60 ans ; facile de payer les études quand les 3 quarts de la population arrête les études à 16 ans ; facile d’augmenter les conditions de vie d’une population qui dans sa quasi-totalité n’a pas de frigo, pas de voiture, pas le tout-à-l’égout.
Il y a de la marge de destruction avant qu’on en revienne aux conditions sociales et économiques qui prévalaient à l’époque du CNR, une énorme marge.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe