Piere CHALORY Piere Chalory 15 avril 2013 10:05

Il y a en effet un nombre incroyable de faux, y compris dans les musées, sachant qu’un pourcentage sur la valeur des oeuvres est immédiatement reversé aux commissaires priseurs, rien d’étonnant. Dans le cas présent, si ces masques sont vieux d’une centaine d’année, je trouve que les couleurs du premier Kachina en photo sont bien vives, à moins que les Hopis n’aient employés des pigments ’’magiques’’, ou que la photo ait été boostée logiciellement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe