citoyenrené citoyenrené 16 avril 2013 07:49

Bonjour Guy,

pour rédiger une constitution, vous mettez en avant la responsabilité et l’efficacité, la compétence principale, l’efficacité robuste et viable n’est-elle pas le simple bon sens, le sens commun ?

« efficacité » pourquoi depuis 1793, les constituants n’ont pas instauré soit le mandat impératif, soit la révocation, soit l’initiative citoyenne ? vous les jugez efficaces et responsables ?

pour ce qui est de la responsabilité, s’il y a la possibilité de refuser d’être constituants (70% refusent) ceux qui acceptent de participer à l’élaboration du texte fondateur, sous l’œil de la nation et avant de soumettre leur copie à référendum, vous pensez qu’ils vont aborder l’exercice comme des jeanfoutres ? la capacité des gens lambda à se transcender, à s’améliorer peut être remarquable, non ?

« la population a besoin de s’agglutiner autour d’un Leader qu’elle suivra aveuglément ? »
effectivement, c’est une question, pour moi une incompréhension...savoir que la naissance des totalitarismes s’est fait d’une part sur l’antiparlementarisme, les discours de Mussolini dans les années 20-25 sont édifiants et d’autre part que les « leaders » se proclament homme-peuple (épisode n°4) pose une grave question

cependant, les mouvements collectifs semblent nécessités un homme-cristal capable de mettre des mots et un visage sur un aspiration diffuse, spontanée, intuitive....cette personnification, si elle semble nécessaire en des temps initiaux ou secondaires des mouvements collectifs est ensuite source de dérive

s’il n’y avait pas le Référendum Révocatoire, je verrais peut-être d’un autre point de vue le mouvement Front de Gauche


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe