alberto alberto 18 avril 2013 11:07

C’est vrai, ça, à la fin : devant les caméras, on se la joue cool !

La baston c’est pour les arrières cours, les sous-sols et les usines désaffectées : à l’abri des regards...

D’ailleurs, ne se dit-il pas dans les coulisses, que Mr. Gatjing propose des stages de formation à la « manif de la haine sans violence » ? 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe