Razzara Razzara 18 avril 2013 19:41

Certes Cédric Moreau, et c’est bien ce qui est dit dans l’article dont je donne le lien :

- la masse d’argent M1 (billets, pièces, et dépôt courants) augmente fortement - comme un effet des injections de liquidités à hue et à dia, avec pour corollaire une inflation rampante qui finira très probablement en hyperinflation en cas d’éclatement de cette bulle de liquidité.

- M3 - M2, qui représente la trésorerie des entreprises, se casse la binette. Ce qui indique que les dites entreprises ne sont pas au mieux ... doux euphémisme.

Notez que je ne partage pas l’ensemble des analyses donnés par M Chevalier. En particulier son point de vue sur la santé US qui me semble faire l’impasse d’un certain nombre de données peu réjouissantes.

De toute façon, tout ce système étant hautement interconnecté, si il venait à y avoir un plongeon sérieux à un endroit ou un autre, et compte tenu de l’état général de déconnexion délirante entre les données financières (les bourses qui grimpent tranquilos) et l’économie réelle (quand je vois ou en est le baltic dry par exemple ..), je crains que ce soit l’avalanche !

Plus personnellement, voici la métaphore qui me semble convenir parfaitement pour décrire mon point de vue : le malade est cliniquement mort, encéphalogramme plat, il est en hémorragie massive et on le maintient à coup de poches de sang. Jusqu’au moment ou ce ne sera plus possible de poursuivre ainsi. Alors viendront les larmes ...

Cordialement

Razzara
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe