epicure 19 mai 2013 18:08

Surtout l’ENA, c’est une école qui est faite pour former des cadres de l’administration, il est donc normal de les trouver dans des hautes responsabilité dans l’administration.

Mais c’est vrai qu’on peut se poser la question de leur présence dans le monde politique dans les meilleures places, bien que cela fasse un bon argument dans le CV pour devenir ministre, hormis des cas spécifiques comme les médecins dans le ministère de la santé. A moins qu’ils considèrent que les hautes fonctions politiques sont l’achèvement d’une carrière d’énarque, c’est à dire être directement aux commandes de l’administration.
Par contre cela peut amener à des dérives claniques si tous se connaissent, venant d’un même milieu.

Mais ce n’est pas le libéralisme qui évite ce genre de situation, mais avec d’autres personnes aux intérêts très privés. l’bascence de contrôle, de limite aux mouvments de la finace permet à un petit groupe de quelques centaines de perosnnes de détenir une bonne part des grandes sociétés dans le monde. Et que proposent nos libéraux ? de leur donner encore plus de facilités, donc de pouvoir.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe