paul 24 mai 2013 13:09

S’il fallait une preuve supplémentaire de la soumission de ce gouvernement comme le précédent, à la mondialisation, c’est bien cette loi Fioraso .

La mondialisation économique et financière ne veut aucune barrière, qu’elle soit physique comme les frontières ou culturelles car représentant l’identité des nations : dogme de la libre circulation des capitaux et des marchandises, et de la concurrence libre et non faussée : belle hypocrisie pour désigner la loi du plus fort , celle des multinationales hégémoniques .

La défense de l’exception culturelle française devant le rouleau compresseur anglo-saxon, fait figure de combat de tranchée, de combat d’arrière-garde, et l’UE accomplit parfaitement son rôle de complice pour cette mondialisation, par l’acculturation des peuples .

Ainsi, en vue du grand marché transatlantique en 2015 qui se prépare très discrètement depuis quelques années ( quels débats, quels infos ?), nous serons prêt à causer « fluently english » pour le bizness .

Mme Fioraso méritera, haut la main, le prix 2013 de la carpette anglaise .

 www.langue-francaise.org/Articles_Dossiers/Carpette_historique.php
 https://fr.wikipedia.org/wiki/Acad%C3%A9mie_de_la_Carpette_anglaise

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe