Rounga Roungalashinga 5 juin 2013 09:51

Si je vous comprens bien, le mariage pour tous serait une émanation du libéralisme et aurait pour but caché de faire des non-croyants des citoyens de seconde zone, qui n’auraient pas accès au mariage. N’est-ce pas contradictoire, quand on sait que le libéralisme a justement vocation à refouler dans la sphère privée (quoi que cela veuille bien dire) toute forme de religion ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe