Francis JL 5 juin 2013 11:36

Philippe Vergnes,

deux choses.

Cette phrase très sensée : « L’opposé d’un intégrisme n’est pas l’intégrisme contraire, c’est la mesure. » j’en suis l’auteur.

De fait (à vérifier ce que j’ai écrit) il faut dire en toute rigueur : « Le contraire d’un intégrisme n’est pas l’intégrisme opposé, c’est la mesure. » Comme on dirait : le contraire du chaud n’est pas le froid qui lui est opposé, mais le tempéré.

Examinons les implications de cette phrase : un intégriste ne connait que deux positions, et amalgame modéré et opposé ceci expliquant cela, et réciproquement. Si bien qu’une personne modérée qui combat un intégrisme passera pour intégriste opposé aux yeux de tous les intégristes, quelque soit leur bord, ceux-ci se considérant comme les seuls à être dans la mesure puisque c’est leur norme.

A bon entendeur, salut.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe