Francis JL 6 juin 2013 08:06

Hervé Hum,

mais non ce n’est pas moi qui décide de ce qui est bon, de ce qui est mauvais. Ce sont des millions de gens dont l’avis a été bafoué. Y a-t-il eu un référendum ? Non !

Vous écrivez : ’’En d’autres termes, il n’y a aucune position vraie en absolu... La votre comme la mienne.’’

Arrangez vous avec André Comte-Sponville : ’’ Les sophistes croient que rien n’est vrai".

Je dirai plus précisément : les sophistes s’arrêtent là où rien n’est vrai ; ils s’interdisent d’aller au delà, vers où se trouve la vérité, ici en l’occurrence, la démocratie, le choix majoritaire.

L’un de vos ’amis’ dirait qu’ils se cantonnent dans le paradigme (un mot qu’il aime bien !) qui leur convient, celui qui est en adéquation avec leurs intentions.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe