viva 25 juin 2013 20:28

C’est bien tout ça mais n’est-ce pas entériner un appauvrissement que vous considérez comme inéluctable ?


Le déclin n’est pas une fatalité et je trouve désolant que des personnes qui ont pu bénéficier de la prospérité demandent aux jeunes de devenir pauvre.

Si on veux jouer à ce jeu là, les jeunes vont partir sous d’autres cieux, les autres refuser de cotiser pour la sécu et les retraites. Les retraités n’auront plus qu’à reprendre le chemin du boulôt.

Et je vais vous dire que si j’ai toujours soutenus notre système social le plus souvent en opposition avec les actifs qui ont un job. Je suis en train de changer d’avis. 
Si demain, on me permet de gérer moi même mon argent pour ma santé et pour ma retraite, j’userais de ce nouveau droit. 

Sa va venir et rapidement, déjà les plus jeunes ne veulent plus cotiser pour les autres, mais cette rebellion s’amplifie.

Les inactifs et les retraités vont se lever un matin sans plus aucun droit sociaux et leur compte en banque vidé en faveur des créanciers du pays.

Votre discours est excessivement périlleux dans un tel contexte d’incertitude ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe