Claude Simon Claude Simon 4 juillet 2013 20:06

Et je me fais moinser là-dessus. Je ne le crois pas. A conclure qu’autant certains cherchent des boucs-émissaires, autant d’autres aiment leurs souffre-douleurs, mais uniquement parce qu’ils acceptent ou vénèrent ce statut. Relax, votre perversion n’est pas une damnation.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe