soi même 5 juillet 2013 18:21

« Coluche a payé pour ça,  » bien voyons Ben Barkar, Jean Moulin et tant d’autre, ceux du camp du Strutof. c’est vrai Coluche transcende mieux que l’Abbé Pierre !

Ce qui a fait ne casse vraiment pas la patte à un canard !
Un peut de modestie parkway !

Aucun rapport avec  Victor Kravtchenko.

« J’ai choisi la liberté » de Victor Kravtchenko

En 1943, Victor Andréiévitch Kravtchenko, fonctionnaire de la Chambre de commerce soviétique à Washington pour s’occuper des livraisons d’équipements américains à l’Armée rouge, fit défection. En 1946, la Seconde Guerre mondiale étant terminée, l’URSS et les Etats-Unis d’Amérique n’étant plus alliés mais en guerre froide, Kravtchenko publie « I choose freedom ». Peut-être l’a-t-on fait taire pour ne pas nuire à l’entente cordiale entre oncle Jo et son laquet, Roosevelt ? Ses révélations sur la collectivisation de l’agriculture, la famine de 1932-33, les camps de prisonniers soviétiques et autres faits sur l’envers du décor du « paradis des travailleurs » auraient pu faire ombrage et révéler que Staline était aussi malsain que Hitler, si ce n’est pas pire.

Juste une question de mesure  parkway !

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe