gaijin gaijin 27 juillet 2013 14:49

« Le guerrier est centrifuge (extraverti), le brahmane centripète (introverti), mais dans le fond ils se rejoignent. »
c’est une vision trop limitative du guerrier
ce qui le caractérise c’est sa rectitude pas son activité : le moine zen est un guerrier même si son combat est intérieur ( d’ailleurs le zen a été créé pour les samourai )
et le fait que cette rectitude est avant tout foncée sur ce qu’il est en lui même

c’est tout l’enjeu du combat en arts martiaux : il faut bien sur parvenir a gagner contre l’autre mais avant tout ne pas perdre sa rectitude au milieu du combat
rectitude de la conduite du corps mais aussi des émotions et de l’esprit
et au milieu de tout cela être parfaitement réceptif aux intentions de l’autre aux moindres variations de son comportement......
bien sur on ne perçoit ordinairement du combat que l’aspect externe ( et hélas bien souvent il se limite a ça ) mais la véritable progression commence après.
le guerrier doit être équilibré entre extraversion et introversion sinon il n’est qu’un barbare avide de puissance. pas un être humain en quète de liberté


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe