alinea Alinea 27 juillet 2013 16:00

Et le guerrier exactement ce que tu en dis ; c’est la vie qui nous forge, si je n’avais pas été migraineuse, j’aurais fait carrière à l’université et personne ne m’aurait harcelée !
À partir du moment où tu sors des rails offertes,( tiens, pourquoi je décline « rail » comme « amour » ; féminin au pluriel !) tu deviens un guerrier ; c’est obligé. Un bon guerrier, tu le seras quand tu n’en auras plu besoin ! Évidemment !!


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe