cevennevive cevennevive 31 juillet 2013 11:19

Bonjour Séléna,


« Tout comme, l’intervention de Cevennevive qui n’aime pas les gens dont je fais précisément partie (d’après ce qu’elle dit d’elle, il est évident que je suis presque son opposée), ce qui m’a blessée (pas étonnant, c’est toujours agréable d’être rejeté sans raison !), ce qui m’a ôté une lecture sereine de la situation. Mais, si l’attitude négative de certains intervenants est pénible, l’auteur, de son côté a perdu son sang-froid. »

Voyez-vous Séléna, depuis que je suis adulte, je ne consulte qu’un médecin pratiquant l’homéopathie, la médecine chinoise, et toute la panoplie des soins rejetés férocement par les allopathes (le Docteur Denis Hébrard à Alès).

Chaque fois que ce docteur me fait comprendre que quelque chose ne va pas, ou me fait arriver à me poser des questions, je ne dis rien, mais je rejette a priori son diagnostic. Puis, les jours passants, comme je souffre un peu dans mon conscient et mon inconscient, j’apprivoise l’idée qu’il puisse avoir raison. Je mâche, je remâche, puis le goût arrive, avec l’approbation. Et la route vers la guérison est ouverte. C’est ainsi chaque fois. Et je suis en bonne santé !

Tout cela pour vous dire que je ne rejette pas des personnes telles que vous. Non, oh non ! Elle m’énervent car elles titillent mes certitudes. Vous savez, mes fondations ne sont pas très solides, et je ne voudrais pas que tout s’écroule, maintenant que j’ai trouvé un équilibre assez confortable. Alors, si j’ai mal, je crie. Et ce faisant, je suis souvent injuste et partiale. Mais, toute ma vie, mes armes ont été mes mots et mes phrases. De cela je suis certaine, et mon entourage aussi, qui se plaint souvent de mes griffes sémantiques.

Voilà !

Et Jack va rouspéter parce que je ne m’adresse pas directement à lui... Mais je suis sur son fil, et tout ce que je dis est aussi pour lui !

Une remarque concernant Jack : je crois que ses fondations ne sont pas plus solides que les miennes, et que l’emportement dont il a fait montre prouve à l’évidence qu’il a, lui aussi, peur que ses murs s’écroulent... Non ?

Jack, n’ai-je pas raison ?

Bonne journée à tous les deux. Je vous salue aussi Jack.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe