#gcopin fessesbouc 5 août 2013 22:30

Bonjour

Vraiment sympa de partir d’une trompe de moustique pour terminer sur le grand barbu en passant par Darwin.

Si on remonte d’environ 4 milliards d’années, on peu se poser la même question concernant le flagelle soit la structure assurant la mobilité des premières cellules c’est le début de la vie sur notre planète. Le flagelle est un système isolé donc plus simple au niveau compréhension ?

Pour info. « Le flagelle, comme les cils de certaines cellules et bactéries, constitue un moteur moléculaire rotatif qui assure leur mobilité. Dans le cas des procaryotes (comme la bactérie E. coli), leur fonctionnement nécessite l’interaction d’un quarantaine de protéines complexes, et l’absence d’une seule de ces protéines empêche le flagelle de fonctionner. Wiki… »

Le flagelle fait parti des systèmes irréductible comme la tapette à souris quoi qu’irréductiblement complexe. Elle ne comprend que cinq pièces et quelques fixations ; pourtant, chaque pièce doit être disponible pour que le piège opère. Elles doivent non seulement être toutes présentes, mais aussi à la dimension appropriée et à la position correcte, tout en ayant des propriétés particulières leur permettant de remplir leur fonction au sein du système : le ressort doit être capable de fermer le marteau suffisamment fort pour tuer une souris etc.

De ce fait on déduit que ce système n’a pas pu évolué suivant le principe de Darwin, a propos Darwin à écrit dans la théorie de l’évolution, à la page 39 de son livre L’origine des espèces, « Si on pouvait démontrer qu’un organe complexe quelconque a existé sans qu’il ait pu s’être formé par une longue série de légères modifications, ma théorie s’effondrerait complètement.  »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe