Jonas 9 août 2013 16:07

@Blacklisted.


Le cerveau de certains arabo-musulmans est formaté une fois pour toutes. Ils ne chercheront jamais à étudier et à analyser un problème. Ils ont la solution toute faite« Tout ce qui nous arrive c’est la faute des autres » et les autres changent selon les contextes du moment.

Tout ce que vous écrivez sur l’eau est un fait avéré par le Programme des nations unies pour les pays arabes ( PNUD). C’est un organisme des Nations unies qui réunis un certains nombres de chercheurs, philosophes-socioloques-ingénieurs -écrivains etc tous issus du monde arabe.

Ils ont bien constaté la mauvaise gestion de l’eau et la grande déperdition par le manque d’éducation, de formation. Et l’existence de puits non contrôlés responsables des pompages excessifs et de la salinisation des aquifères. Sans parler de la facturation à laquelle ils ne sont pas habitués.


Les arabo-musulmans mal informés sauf par la propagande qui leur ramollisse le cerveau , ne savent pas que beaucoup de paysans de Palestine de Cisjordanie comme de Gaza se rendent en Israël pour se former aux nouvelles techniques de l’agricultures dont Israël est un des leaders mondiaux.

« Israël vient d’accueillir un peu plus de 30 agriculteurs palestiniens de la bande de Gaza venus apprendre les nouvelles technologies et techniques d’agriculture pour augmenter les qualités des récoltes. Jamal Abu Al-Najar , le directeur de l’Association des agriculteurs de Khan Younis est arrivé avec un groupe dans la région d’Eschol. Il a demandé aux spécialistes israéliens , comment faire pour développer de nouvelles variétés de tomates »etc.

La facturation de l’eau et de l’électricité posera de gros problèmes , pour une question d’habitude. On consomme sans payer. 

 En Afrique du sud. Les habitants de certaines villes et villages de ce pays consommés pendant longtemps de l’électricité volée en se branchant sur le voisin ou sur les réseaux électriques publics Dernièrement des villageois ont lapidé un agent d’Eskom, la société nationale d’électricité , alors qu’ils étaient occupés à démanteler des branchements illégaux au réseau pour les remplacer par de connections payantes. 

Par ailleurs , savez-vous qu’il y a plus de coupures d’électricité dans certaines villes et villages d’ Algérie qu’a Gaza ? Aujourd’hui dans le pays de Boutéflika aux + de 190 milliards de dollars de fonds de réserves de change , certains algériens vont encore chercher l’eau potable à des kilomètres à dos de mulet. 
Mais ils parlent des Palestiniens comme si ces derniers veulent les prendre comme exemple de réussite avec les nombreuses immolations ( pas d’immolation pour l’instant à Gaza et en Cisjordanie ) les Hittites et les Harraghas ces candidats de la fière Algérie qui fuient leur pays au péril de leur vie pour devenir des immigrés chez l’ancien colonisateur.

Quels sont les intellectuels arabo-musulmans courageux qui osent faire comprendre à leurs peuples* la situation désastreuse dans laquelle ils se trouvent sur le plan, économique-financière-sociale-politique- culturelle - technologique- technique- industrielle - médicale-etc ? La Palestine reste le Viagra des Arabes pour les booster en ce bas monde en attendant le paradis d’Allah.

* Evidemment les confetti du Golfe sont exceptés.






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe