kid4 21 août 2013 05:34

Bravo doctorix pour votre détermination et votre patience dans vos réponses.
Mon témoignage : père d’une petite fille née en 2006, j’ai refusé TOUS les vaccins depuis le début. Lorsqu’elle a eu des fièvres, petite, je n’ai JAMAIS fait baisser la fièvre, malgré que l’on soit allé jusque 39,2. Le lendemain c’était toujours fini. Evidemment c’est paniquant et je comprends que des parents « craquent ». Il faut faire preuve d’une volonté de fer, parfois carrément mentir (oui, oui elle a fait tous ses vaccins) parce que sinon les réactions sont assez violentes (même provenant d’autres parents). Pourquoi j’ai fait ce choix ? Eh bien parce que j’ai lu que le seul vaccin obligatoire dans mon pays (contre la polio) contenait du formaldéhyde, substance que je savais avoir été reconnue cancérigène pour l’homme par l’OMS. Je ne pouvais pas y croire ! On me demandait d’injecter dans le corps de ma fille un produit qui contenait une substance cancérigène ??? J’ai acheté le produit pour m’en assurer et là dans la notice j’ai constaté qu’il y avait 125µg de formaldéhyde. A ce moment-là, ma décision était prise. Aucun vaccin ne rentrerait JAMAIS dans le corps de ma fille, alors que, comble de l’ironie, elle n’est MEME PAS malade. Comme l’a dit très bien dit une journaliste dont j’ai oublié le nom, le principe du bénéfice/risque ne joue pas ici puisqu’on n’est pas malade. Et alors que, comme l’a écrit un médecin, dont j’ai aussi oublié le nom, la probabilité d’attraper cette maladie est égale à la probabilité de se faire mordre par un cobra (en Europe, pas au Lésotho lol) ! Après ça, les pro-vaccins pourront me débiter toutes les c........ qu’ils veulent, ce ne seront que des tentatives de tailler un bloc de marbre avec une aiguille : je ne fais pas injecter un produit qui contient une substance reconnue cancérigène par l’OMS dans le corps de ma fille (alors qu’elle n’est pas malade). Point barre.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe