Ecureuil Bleu Ecureuil Bleu 17 octobre 2013 11:23

J’aurai aimé être dans votre classe. 


Hier, j’ai rempli deux paniers de girolles. Je me demande... quand j’étais gamin, il y avait une vieille dame que j’accompagnais en forêt, et je me souviens de cette forte impression qu’elle me laissait lorsqu’elle qu’elle me disait en montrant un tas de feuilles avec sa canne « Tiens regardes là », et ô merveille, elle ne se trompait jamais. Elle connaissait si bien la forêt qu’elle les « voyait » sous les feuilles... et donc je me demande, comme vous n’avez pas dit grand mot de la découverte, est-ce que vos élèves en ont trouvé eux mêmes ?

Il m’a fallu du temps pour devenir un des meilleurs cueilleurs de mon coin (oui, je me vante un peu) mais quel plaisir lorsque, convaincu que je vais rentrer bredouille, que mon espoir a disparu et que mon attention se relâche, mon oeil vagabond se pose sur le trésor !

Ca c’est le pied !

Pour vous dire, hier, j’étais en train de soulager ma vessie et de me dire que j’allais rebrousser chemin, quand j’ai trouvé ce « Dore » (pas sûr de l’orthographe, je crois que c’est comme ça qu’ils disent dans le Sud, pour dire « LE coin », celui dont on parle sans dire où il est). Ce moment là, c’est quelque chose quand même.

Il me semble qu’autrefois, dans un temps révolu, certains maîtres proposaient aux élèves d’aller en dehors des cours à la cueillette des simples. De la centaurée, au silène, en passant par l’aquilée, j’imagine que c’était là aussi l’occasion d’évoquer d’antiques croyances.

Excellente idée en tout cas, rien de mieux qu’une ballade sylvestre pour (r)éveiller la curiosité, et donner de la saveur au savoir. Vous m’avez donnez envie d’y retourner ^^




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe