jack mandon jack mandon 26 novembre 2013 14:44

Jean,

Bien sur mais les malades avides de pouvoir, font autorité
quand les peuples sont malades.

Cette interaction est incontournable.

Hitler est venu au pouvoir dans une Allemagne malade.
Le contexte social se présentait bien, c’est à dire mal.

Nous avons les dirigeants que nous méritons dans une
interaction sans faille.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe