philouie 14 décembre 2013 15:00

De la violence domestique.

Le domestique concerne ce qui touche à la famille. ça relève de la personne individuelle.
la violence conjugale, ce sont tous les actes qui vont de la discipline dans l’éducation à la violence domestique. la maltraitance en fait partie.

Nous sommes dans ces questions là non plus dans le droit, le légal. nous sommes dans le bien et le mal. Le bien et le mal, relève de la relation personnelle, face à face, de l’homme à Dieu,seul sans intermédiaires. Il n’est question ici que de recommandable ou de blâmable.
l’homme tire son autorité de la souveraineté Divine, qui ne revient qu’à Dieu Seul.

Ainsi, à tire d’exemple, interdire la fessée, revient à nier , et l’autorité de l’homme, et la souveraineté de Dieu, ce qui en réalité signifie interdire, à l’homme, sa liberté.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe