philouie 26 décembre 2013 09:41

en tous cas si ça doit péter je préfèrerais ne pas être là .....

En réalité ma vision est clairement apocalyptique.
Je ne vois pas comment ça peut continuer.
Plus précisément il semble que la raréfaction des matières premières va nécessairement conduire à une surenchère de la violence. Violence accrue par le culte du désir dans lequel on nous fait baigner.

Après, il faudra bien reconstruire sur d’autres bases, refaire de la terre le paradis qu’elle fut
Je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’un homme nouveau. je crois au contraire que l’homme possède déjà tout pour le bonheur, mais qu’il doit se dompter lui-même.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe