philouie 29 décembre 2013 12:52

Nous aboutissons donc à une contradiction, ce qui implique qu ‘il est faux que le Coran soit parfait et non-contradictoire : or comme il affirme être l’un et l’autre, le Coran est donc une imposture.

Mandon, je ne comprends rien à vos « raisonnement »

je trouve simplement marrant qu’on vienne ici utiliser des arguments tirés de la logique d’Aristote


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe