Gabriel Gabriel 12 décembre 2013 10:44

Comme spécifié plusieurs fois sur ce site, la seule solution pour régler ce problème de la confiscation du pouvoir pas les élus, c’est le contrôle de ceux-ci par le peuple. Des jurys populaires issus de la société civile, renouvelables annuellement et ayant les possibilités suivantes :

1°) Contrôle de l’élu (local, régional ou national) durant toute la durée de sa mandature.

2°) Possibilité de déchoir l’élu si celui-ci à mentit et ne tient pas ses engagements de campagne.

3°) Obligation de résultat de l’élu avec respect des délais suite à ses engagements de campagne.

4°) Possibilité de demander le transfert en justice de l’élu en cas de malversation de celui-ci

5°) Accès aux médias afin de divulguer officiellement les malversations de l’élu ou de ses actions aux profits d’intérêts privés au détriment de la collectivité.

6°) Interdiction stricte du cumul des mandats.

7°) Interdiction à vie de se présenter à une élection si l’élu a déjà été condamné

Ces gens là se sont mis au-dessus des lois. Il faut rendre le pouvoir aux électeurs. Sans cela, rien ne changera et de l’extrême droite à l’extrême gauche les gogos élus issus de ces partis politiques continueront allègrement à se foutre de la figure des citoyens. N’oublions pas qu’ils sont sensés être les serviteurs du peuple qu’ils représentent et non le contraire.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe