wrisya (---.---.1.82) 26 octobre 2006 16:46

Bonjour,

Islamophobie est un terme qu’il faudrait modifier je crois car effectivement il ne renvoit pas, à priori, à une réalité certaine : celle qui consiste à avoir un discours paranoïaque et incohérent sur une communauté en raison même de son appartenance religieuse.

Lorsqu’un gars identifié de manière exclusive comme « muslim » n’est pas prit pour un taf car il a une barbe trop « visible », que cette identité encore « visible » ou supposée de par son nom, sa couleur de peau... l’empêche de prétendre à un logement qq part... Il s’agit explicitement de discrimination basée sur la religion de la personne et cette attitude participe de stéréotype : il a tel nom, tel couleur de peau ou caractéristique physique, donc il est muslim, donc il est supposé être affublé de toutes les tares (extrémisme, violence, machisme...) et donc c’est à cause de toutes ces tares supposées que je refuse de le considérer de la même manière que je le ferai que pour n’importe qui.

Le processus qui conduit à discriminer qqun pour sa couleur, sa religion, sa culture... est la même. Ce n’est pas du racisme à proprement parler, mais c’est une discrimination manifeste... On peut parler de xénophobie lorsqu’il s’agit de discriminer une personne en fonction d’attitudes culturelles non-occidentales que l’on confond avec un anti-islam dont bien souvent les gens ne connaissent rien...

Lorsqu’il s’agit de faire une différence entre la religion et ses obédients, ça n’en est pas effectivement : un anti-islam n’est pas nécessairement anti arabe ou anti musulman par là même ;

Seulement, c’est compliqué à savoir car il existe certainement une profonde suspicion, méfiance à l’égard des muslims justement parce qu’ils le sont et lorsque cette attitude légitime un comportement anticonstitutionnel et remet en cause les Droits de l’Homme (refuser un travail, un logement... ) parce que ces gens sont muslims : là il s’agit purement et simplement de discrimination et je crois justement qu’il y a une confusion dans la perception qu’ont les gens de cette définition là d’islamophobie.

En fait, les gens s’imaginent parfois qu’être islamophobe n’est pas un délit lorsqu’ils ne se rendent pas compte qu’il arrive souvent qu’ils assimilent leur perception de l’islam aux muslims en tant qu’être humains et de là les discriminent pour tout et n’importe quoi : en fait, on devrait faire une distinction entre anti-islam, comme on peut être anti-juif (en tant que religion j’insiste), on anti-chrétien... et faire la distinction avec être anti-muslim vis à vis non pas d’une religion, mais des personnes...

Il faut simplement distinguer entre l’entité religieuse en tant que telle et les êtres humains qui croient en cette entité là.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe