popov 18 mars 2014 14:07
@Croa

Impatient de connaître vos résultats.

Une question. Comment allez-vous en pratique mesurer l’amélioration du rendement ?

Avec une voiture, il est difficile de reproduire les mêmes conditions d’utilisation du moteur, même en faisant des moyennes sur disons 1000 km avant et après le changement.
Qui vous dit qu’après avoir investi un petit capital et de nombreuses heures de travail, vous ne serez pas tenté, pour prouver que cela marche, d’avoir le pied un peu plus léger sur la pédale de gaz à chaque redémarrage (une façon très simple de faire des économies, mais qui enrage les conducteurs qui suivent).

Pour que l’expérience soit concluante, je crois qu’il vaudrait mieux la tenter sur un générateur électrique.
Faire la mesure avant et après le changement sous les mêmes conditions atmosphériques (température et pression). Brancher le générateur sur un gros consommateur de courant comme un fer à repasser muni d’un thermostat. Le thermostat va s’activer et se désactiver automatiquement, provocant des changements de régimes, sans intervention humaine. 
Dans les deux cas, mettre un certain nombre de litres d’essence dans le réservoir et compter le nombre d’heures de fonctionnement avant la panne sèche.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe