miaou (---.---.204.12) 30 octobre 2006 12:18

@ Wrisya

« Sans doute, mais ça ne change rien : la Bible c’est l’A.T. et le N.T. inclus, ou alors il n’aurait fallu en garder qu’un si l’autre est trop »gênant« ... !! »

Cette tentation a existé au sein du christianisme, c’est le marcionisme. Mais la suppression de l’AT n’aurait pas permis de percevoir pleinement la nouveauté du message évangélique et aurait fait oublier la dette chrétienne à l’égard du judaïsme (c’est d’ailleurs un peu le problème de l’islam, qui bien que fortement influencé par le judaîsme et la gnose chrétienne, prétend disqualifier la Bible)

Mais d’une certaine façon, on peut également poser cette même question à l’islam, au sujet du système « abrogeant/abrogé » qui a cours lorsque des passages du Coran sont contradictoires : ce sont les versets les plus anciens (du temps où Mahomet n’était pas au faite de sa puissance) qui sont abrogés Pourquoi garder les autres dans ce cas ?. On relèvera néanmoins que les effets ne sont pas les mêmes, puisque ce sont les versets les plus violents qui sont ainsi le plus souvent valorisés.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe