Werner Laferier Werner Laferier 31 mars 2014 19:15


Qui vous parle d’un simple ordinateur classique ?
Voyons, si l’appareil électronique agit comme un cerveau humain, il serait donc inutile d’en créer un et laisser les humains continuer le travail de justice qui est plus que discutable.
Comme je l’ai dit dans l’article, les peines doivent être impartiale, le sentiment humain n’a pas sa place dans les décisions de justice, seul la loi doit être prise en compte.
Ce n’est qu’ainsi que la justice sera vraiment impartial et juste, il n’y aura plus d’interférences de la part du pouvoir ou autre, en effet, l’engin électronique ne se laissera pas corrompre, un politique qui aura fait une faute sera puni comme il se doit par exemple.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe