Laurent 47 12 mai 2014 19:04

Très bonne analyse, et je vous en félicite !

Toutefois, vous avez oublié, dans les reproches que vous faites à François Hollande, son soutien inconditionnel au gouvernement nazi ukrainien, qu’il considère comme légitime (puisque Barak Obama, le prix Nobel de la guerre lui en a donné l’ordre). Dans le même temps, il considère que le référendum en Crimée est illégitime, alors que le processus est exactement le même que celui qui a conduit à la partition du Kosovo. Vous le qualifiez de « capitaine de pédalo », mais je crois qu’avec son sens de la géopolitique, il est capable de le transformer en Titanic, son pédalo ! Au point où il en est, il devrait, plutôt que de menacer Vladimir Poutine, lui demander carrément de nous couper le gaz, le pétrole, et l’uranium, comme ça on perdrait moins de temps avec la « Communauté Internationale » (c’est-à-dire les Etats-Unis) !
On va bien rigoler, aux élections européennes, si aucun parti n’a le courage de dénoncer le soutien aux nazis et fascistes de tous bords, qu’ils soient américains, polonais, ukrainiens, et malheureusement français !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe