olivier cabanel olivier cabanel 13 mai 2014 17:35

ben voyons

justement, c’est la parfaite démonstration que si le travail disparait, il y aura toujours des gens passionnés pour s’adonner a une activité non lucrative, juste pour le plaisir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe