CN46400 CN46400 29 mai 2014 10:59

Rapport d’activité d’un micro parti devenu une entreprise...

Enfin une bonne nouvelle, le chômage repart à la hausse. Ce phénomène témoigne du choix excellent qu’a opéré le président Hollande en choisissant notre ami Manuel Valls pour remplacer le gauchiste Ayrault.
En effet, Ayrault se comportait comme s’il ne savait pas que le chômage est le meilleur moyen pour maîtriser le prix de la force de travail que nos entreprises doivent utiliser pour accumuler assez de profits pour nos actionnaires nécessiteux.
Certains nous ont demandé si Mr Manuel Valls , du haut de son siège de premier ministre, allait mettre en oeuvre cette idée géniale qu’il avait proposé aux primaires du parti S, c’est à dire la suppression du qualificatif « socialiste » de la dénomination du parti dominant de la gauche française. Je suis en mesure de vous annoncer que Mr Valls a consenti, pour satisfaire l’aile gauche du parti S, à reglisser cette idée dans le tiroir du haut de son bureau.
Vous savez que Mr Manuel Valls dispose d’une feuille de route qui contrairement à ce que disent les mauvaises langues du FdG ne consiste pas à finir de démolir les « acquis » du CNR (vieillerie de 1944), ce qui devrait, si le chômage continue à évoluer correctement, être achevé d’ici la fin du mandat du Président François Hollande.
Non, notre ami Manuel Valls dispose de trois petites années pour préparer le maintien à la présidence de la France, enfin débarrassée des contraintes sociales qui l’empêchent de rayonner en Europe, d’un membre du parti S qui pourrait être lui-même si François Hollande choisissais de s’occuper plus directement de ses affaires de coeur.
Dans les deux cas il s’agit de manipuler les médias de telle façon que Mme Le Pen accède, contre nous, au 2° tour de la présidentielle du 2°tour de 2017. La manoeuvre est délicate, mais les dernières européennes démontrent que, pour aboutir à cette équation, les ressources électorales existent. Plusieurs écueils menacent, néamoins, cette stratègie. D’abord, la déliquescence de la « droite civilisée » pourrait mettre le FN hors d’atteinte, il faut donc faire baisser la promotion médiatique de Mme Le Pen. Ensuite, pour assurer la présence du représentant du parti S au 2°tour, il faut séduire (négocier...) tous azimuts. A droite, vers Borloo (dont la santé va s’améliorant) et Bayrou ; à gauche vers les Verts, qui sont gourmants, sachant que leur électorat pourrait, par défaut, plutôt pencher vers ce salaud de Mélenchon.
Chers amis et compagnons, j’en ai fini avec mon exposé, retenez surtout que tous les actes de notre gouvernement, pendant les trois prochaines années s’inscriront dans la feuille de route que je viens de vous décrire.

Melanu Lavls délégué général de « A gauche besoin d’optimisme »

Ce rapport est en accés direct sur notre site moyennant un chèque de 19,90€

A GAUCHE BESOIN D’OPTIMISME
67 Rue Des Meuniers
75012 Paris 12
Siret : 519 040 778 00010

Présentation de l’entreprise
L’entreprise A GAUCHE BESOIN D’OPTIMISME dont le siège social se situe à Paris 12 est composée de 1 établissement(s) et elle exerce l’activité Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaire.
Cette entreprise ne publie pas ses comptes.

Information secteur
Le secteur d’activité Autres organisations fonctionnant par adhésion volontaire dans lequel évolue l’entreprise regroupe 386101 entreprise(s) réparties sur tout le territoire français.
Ce secteur a connu sur les 12 derniers mois 4 défaillances d’entreprises.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe