Primum non nocere Primum non nocere 9 juin 2014 22:57

Je ne peux être plus en accord, Singe conscient, à ceci près que s’abîmer les neurones sur ce genre de question m’importe, dans le sens où, comme je l’ai explicité dans l’article, ce que vous rappelez et que j’examine est à la fois le vecteur ET la perpétuation d’une dynamique sociale qui nous affecte tous, et pas franchement pour le mieux.
Quant à votre dernier point, je ne peux qu’espérer voir cela changer, un jour.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe