KARMANIOL 4 juillet 2014 16:18

La situation politique est intenable.

Faire croire à l’indépendance de la justice française est risible. Le déficit démocratique actuel est colossal : une justice dure aux faibles (voir les prisons engorgées pour des petits délits) et douce aux forts (ceux qui sont bien protégés dans un réseau de Gauche ou de Droite), seule marge de manœuvre : les juges francs-tireurs qui font souvent du n’importe quoi, souvent par hostilité aux classes moyennes. Idem pour la justice administrative, voir la composition du Conseil d’Etat : tous membres des lobbies du régime, voir aussi les décisions du CE, toutes favorables à la bobocratie tyrannique.

L’affaire Sarkozy est à suivre attentivement car comment en même temps faire croire à une justice indépendante (on rigole d’entendre les journalopes de la bien-pensance hurler au respect des juges qui méritent tout sauf le respect) et continuer encore et toujours à verrouiller cette justice aux seuls intérêts du gouvernants ? L’affaire Sarkozy va servir de révélateur. A suivre. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe