cedricx cedricx 10 août 2014 14:31

Bonjour Henri. A mon avis la réalité est un peu plus complexe. Ce qui est sûr c’est l’engagement total et sans restriction de l’Algérie avec la Tunisie. Pour des raisons mutuelles de sécurité évidentes : une Tunisie intégristes ne se peut pas pour les deux parties... Les algériens ont aussi un affectif, peut-être irraisonné, envers la Tunisie qui a toujours été du coté des algériens, affirment-ils, dans les moments durs et noirs (guerre de libération et beaucoup plus récemment les années de terrorismes) Les aides d’Alger en direction de Tunis sont d’autant plus précieuses que la plupart sont gardées secrètes...


Pour ce qui est d’une intervention militaire conjointe égypto-algérienne, j’ai bien peur que celle-ci ne reste à l’état de conjecture, je crois plutôt à quelques actions conjointes ponctuelles, pour les reste, du côté algérien, il sera plutôt question d’opérations préventives, notamment en Libye, opérations ultra-secrètes et toujours démenties dans le cas où celles-ci venaient à transpirer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe