olivier cabanel olivier cabanel 13 août 2014 12:56

Pepe

si nous n’y sommes pas accrochés, nous n’en subirons pas les conséquences.
logique, non ?
celui qui reste sur le navire risque un peu moins que celui qui a préparé la transition.
 smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe