alinea alinea 22 août 2014 10:08

Eh bien Patrick, ils ne sont que pragmatiques ! Ils voient qu’on ne peut rien faire, alors, ils ne font rien ! Logique !
Pourtant, l’agriculture bio, les énergies nouvelles,... là où on n’a pas le pouvoir de supprimer les sources des maux, il faut avancer dans la mise en place des conditions du bien !!
Quelle régression, si l’on compare l’écologie aujourd’hui à celle des années soixante-dix ! On ne pouvait pas l’imaginer à l’époque, cette débandade !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe