Francis JL 1er septembre 2014 08:24

Bonjour Wesson,

je suis d’accord avec cette façon de voir les choses.

n’ayons pas peur des mots : Le camp occidental a largement montré son caractère belliqueux alors que le camp de l’Est a de manière constante tenu un discours invitant au dialogue et à la paix.

J’ajouterai ceci : je ne suis pas en train de dire que l’un est méchant l’autre gentil. Les États sont des monstres froids. Il se trouve que le camp occidental voit son intérêt dans la guerre contrairement au camp d’en face qui mise sur la paix. Pendant la guerre froide, les Allemands disaient : plutôt rouges que morts (*). Je crois que cette profession de foi pourrait bien s’imposer à tous peuples d’Europe aujourd’hui.

(*) La dissuasion nucléaire soviétique à l’époque, ne pouvait guère aller plus loin que le territoire allemand.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe