jjwaDal jjwaDal 20 septembre 2014 20:06

Le satellite américain expérimental STSS qui survolait le secteur au moment du crash est destiné à détecter les tirs de missiles à temps de vol actif prolongé (missiles balistiques de court, moyen et longue portée). Il ne pouvait en aucun cas détecter le tir d’un missile “sol-air” dont la phase active ne dépasse pas 20 secondes et qui reste dans l’atmosphère.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe