Cocasse Cocasse 22 septembre 2014 09:50

L’embargo est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
Il faut noter un élément important de cette révolte : le fait que les syndicats aient été court-circuités.
Ce qui témoigne d’une action de la base, sans manipulation, reconnaissant que les syndicats sont complices du pouvoir.

Depuis des années, et sans revendication autre que foutre le bordel et déclamer la haine de la France, des voitures crament par milliers au quatre coin du pays, en toute impunité.
Et voici que les foudres de la répression la plus brutale vont abattre sur les agriculteurs désespérés, qui ont eux un motif légitime, utilisant le seul moyen pour se faire entendre, tous les autres ayant échoué, face à un pouvoir qui ne veut pas les écouter, qui les écrase.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe