mimi45140 22 septembre 2014 17:24

@ César castique

Je suis malheureusement d’accord avec vous, d’autant plus que la localisation étrangère permet de s’ exonéré de la fiscalité des plus-values en faisant transiter les marchandises sous des cieux fiscalement plus clément, le cycle s arrêtera lorsque tous les moutons serons tondus un peu de patience la pousse met plus de temps que la tonte, pendant ce temps bêlons.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe