Spartacus Lequidam Spartacus 22 septembre 2014 10:45

La grande distribution est « acheteur », ce n’est pas une activité philanthropique, mais une activité commerciale, qui sort des bilans à moins de 3% de marge brute. Son rôle est d’acheter au moins cher. 


Quand les tomates sont moins chère chez « Super T » que chez « Lefoncé » les gens achètent chez Super T ou inversement....Point.

Ces agriculteurs subissent des impôts fonciers, locaux ou sur le revenu en augmentation.....
Les CICE et autre niaiseries bureaucrates, basées sur les salaires ne s’appliquent pas à des agriculteurs TNS (travailleurs non salariés) cotisant à la MSA.
Leurs entreprises subissent la concurrence d’agricultures ultra automatisées des Pays Bas ou d’Allemagne.
L’effondrement des ports Français pour cause de grèves, fait qu’il faut transporter pour exporter à Anvers ou Rotterdam en passant un pays plein de péages, là ou les allemands, Belges et Hollandais ont des autoroutes quasi gratuites.....

La MSA a augmenté ses cotisations obligatoires dans l’indifférence générale, pour une assurance retraite 7 fois inférieure aux autres assurances.

Non les agriculteurs ne se sont pas trompé de cible....Mais de méthode, détruire des bâtiments ne résout rien. L’état et les contraintes sociales obligatoires sont les premières raisons de leur déclin.. 

Inutile d’accuser le client pour se voiler la face.
Nos impôts sont complexes, inégalitaires, et plus élevés, comme la protection sociale.
C’est cela qu’il faut changer.....

Accusons ce conservatisme à la Française de situations acquises et statique qui voudrait faire croire que le monde ne changera jamais....
Il faut voir cela comme la fin de l’agriculture de petits paysans....Comme on a assisté à la fin des drogueries, des confections, des .....des....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe