Claude Simon Claude Simon 23 septembre 2014 21:32

Commentaire stupide du bureaucrate française typique.


Le paysan sait pertinement qu’il ne peut se passer du jeu du marché, sauf à se retrouver dans des situations de prix et d’inadéquation offre-demande insolubles.

Mais, comme souligné précédemment, la théorie du marché efficiente stipule que l’atomicité entre offre et demande soit la même. L’ultralibéralisme bruxellois n’y répond pas, puisque 5 centrales d’achats gouvernent aujourd’hui les achats en France (et même Intermarché et Auchan parlent de regrouper leurs activités).

Quand au débat agriculture intensive, agriculture raisonnée, ou agriculture biologique, il est inutile, car in fine, le consommateur a le choix et donc décide.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe