Trelawney Trelawney 22 octobre 2014 12:32

mais dans la pratique, comment peut-on souiller une merde ? En « rechiant » dessus ? 

Votre commentaire me rappelle l’histoire de cette femme qui a lacéré au cutter le tableau de Eugène Delacroix : « la liberté guidant le peuple ». Du point du vu du symbolique, comme du point de vu de l’œuvre, elle trouvait que c’était une merde qui ne méritait pas d’être exposée dans un musée. Et encore moins au Louvre. Elle a donc en toute conscience chié sur l’artiste et son œuvre.

Personnellement « la liberté guidant le peuple » : rien que le titre est une vaste escroquerie et ce tableau est à ranger dans le rayon des « merde » comme vous dites pas très loin du sapin de noël vert.

Comme j’adhère à votre façon de penser, qui est de détruire toutes les œuvres qui ne vous plaisent pas, je vous propose et de nous ranger dans le camps des talibans, bien pensant et réactionnaires, de faire exploser pour commencer : Beaubourg, le musée des arts primitifs, la FIAC, le musée Louis Vuiton. Ensuite je vous laisse votre imagination pour trouver d’autre endroit à détruire.

PS : Comme je déteste autant l’art que la religion, j’aimerai bien me faire un carton avec Notre Dame de Paris haut lieu de la bêtise humaine.

Est-ce que vous partagez mon avis


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe