lisca lisca 2 novembre 2014 08:00

«  »quelques-uns sont Juifs et des myriades ne le sont pas , faut pas exagérer« 

... dans l’histoire de France.
Aujourd’hui, je ne sais pas, mais j’imagine qu’en effet il y en a beaucoup, en sachant que la recherche n’est plus artisanale, du type »laboratoire des Curie", qu’elle dépend d’équipes et de moyens, et qu’on ne sait pas au juste qui, dans l’équipe a l’intuition géniale qui bénéficiera au chef de cet équipe, le seul médiatisé, effectivement souvent juif ou s’affirmant tel.
Il y a aussi quelques assassinats périodiques de savants.
Ils ont tendance à disparaître dans des accidents et souffrent plus que d’autres catégories de crises cardiaques.
L’objet de leur recherche est toujours extrêmement sensible.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe