Diogène diogène 8 novembre 2014 17:58

Vous n’allez quand même pas demander aux parlementaires de se faire hara-kiri !

La boucle est perverse, ce sont les joueurs qui votent les règles en fonction de la tournure que prend la partie.

Mais une autre question est de savoir si, en cas de non-cumul des mandats (hypothèse folle qui permet de réfléchir), l’accès aux informations et aux prises de décisions serait ouvert ?

Non seulement les mandats ne doivent pas être cumulés, mais ils doivent être impératifs !

Les élus doivent régulièrement rendre des comptes aux électeurs, tout au long de leur mandature.

Sans cette réalité, tous les démagogues se feront élire à partir de discours délirants : « mon ennemi, c’est la finance ! »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe