C BARRATIER C BARRATIER 2 janvier 2015 15:58

LASCAUX, CHAUVET témoignent d’une humanité plus ancienne que les 5000 ans de la prétendue divine création. Personne ne peut contester les millions d’années de présence de la vie sur la planète Terre, les dinosaures très anciens étant loin des premières manifestations de la vie.

Nous devons donc renoncer à tout créationnisme, théorie non vérifiée par l’archéologie ou l’expérience. Que des êtres vivants mutent, non seulement on l’observe, mais on peut le provoquer. Le virus de la grippe est un tout petit exemple.

Les équipes qui travaillent sur la succession des types d’humanoïdes mais encore des...ammonites, bien plus anciennes font régulièrement des découvertes. Que l’homo sapiens, pas si sapiens qu’il l’imagine prenne sa part dans l’évolution des choses est normal, il fait partie de la nature et concerné par des interactions ils ne produit d’ailleurs pas forcément ce qu’il voudrait produire comme effets...Il a su lui même modifier génétiquement des plantes, produire des races animales par sélection et aide au développement des espèces choisies, il a été moteur d’évolutions, et je ne doute pas que ses nouvelles technologies comme l’informatique produise à terme des évolutions sur lui même.

La science fiction qui envisage des super hommes (le mot super est contestable) m’interpelle, c’est du domaine du possible, et on aurait là une approche totalement différente de la culture de l’inégalité, je voudrais bien savoir où se situent les « inégalitaires » dans cette prospective qui combat ce que je défends le plus : l’égalité.
Voir en table des news:République : ses ennemis réactionnaires contre l’égalité

 

 

http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=271




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe