jack mandon jack mandon 11 janvier 2015 12:02

hotah,


par exemple je sais que la souffrance ne peut se fuir, on ne peut y faire face non plus etc etc toute implication de la pensée sur la souffrance ne fait que la renforcer....
si une fois j’ai trouvé un moyen X de laisser la souffrance être ce qu’elle est ce qui va la résoudre totalement, mais pas pour de bon en permanence, si alors j’essaye de reproduire exactement la même chose, rien ne va se produire...


C’est probablement un aspect de toute limite humaine, que celle de la souffrance.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe